Partager

La rentrée scolaire pour cet exercice 2022-2023 a effectivement démarré en ville de Goma (Nord-Kivu), ce lundi 5 Septembre 2022, comme prévoyait déjà le calendrier scolaire établi par le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST).

Son effectivité est signée, en dépit de quelques poches de résistance de certains syndicats des enseignants, qui envisageaient déjà son boycott, mettant en avant le non-respect, par le gouvernement, des accords de Mbwela Lodge, qui sous-tendent majorer l’enveloppe salariale du professionnel de la craie en RDC.

Dans les écoles de Goma, les activités ont été intenses en ce premier jour de la rentrée malgré la situation sociale difficile.

Outre confirmation des places, nouvelles inscriptions et règlement de certains couacs pour assurer une bonne éducation des enfants, tout a été mêlé.

Dans la plupart d’écoles visitées à l’occasion, tout a tourné à la normale. Les cours ont directement démarré au primaire comme au secondaire, mais à la maternelle, c’était plutôt le tout premier contact avec les néophytes, ces touts petits qui commencent leur cursus scolaire.

Aux complexes scolaires La Concorde, École Privée de Volcan, Un Jour Nouveau, École primaire Maternelle Kauta, Teresa Mira, ou encore au Groupe scolaire Matrdei, tout était déjà fait prêt pour un bon début de l’année.
Pendant ce temps les salles de classes du niveau élémentaire de l’école primaire ont fait le plein d’élèves, lundi 5 septembre, à la rentrée scolaire 2022-2023, dans la ville de Beni (Nord-Kivu).

Les responsables de ces écoles demandent au gouvernement de leur venir en appui, en construisant d’autres bâtiments afin que les élèves étudient dans de bonnes conditions.
Parmi ces établissements, il y a entre autres, les écoles primaires officielles Mukulya et celles de la commune de Beu sur la route Butembo.

Outre à Bunagana une cité frontière avec l’Ouganda la rentrée n’a pas été effective suite à l’occupation du groupe rebelle de M23 soutenu par le Rwanda depuis le 13juin 2022.

Josué Mutanava