Partager

Invité par le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa-Gombe, Vidiye Tshimanga, ancien conseiller spécial stratégique du Président de la République Démocratique du Congo Félix-Antoine Tshisekedi, a été mis en détention provisoire ce mercredi 21 septembre 2022 vers la soirée.

C’était à l’issue de son audition qui est partie de 11 heures jusqu’à 18 heures 30 minutes heures de Kinshasa, le magistrat instructeur de son dossier, a décidé sa détention pour cause des infractions diverses en sa charge, dont le « blanchiment d’argent », « financement du terrorisme », « achat d’armes », « trafic d’influence », « escroquerie » etc.

Vidiye Tshimanga est en effet au cœur d’un scandale, il a démissionné de son poste le vendredi 16 septembre, à la suite d’une série des vidéos devenues virales sur les réseaux sociaux, où il s’entretient avec ces supposés investisseurs, ces derniers l’ont filmé à son insu.

Dans une vidéo publiée par  »Le Temps », un média suisse, on l’a montré en train de promettre à ses interlocuteurs la sécurité, leur demandant en contrepartie une commission de 20% sur les futures opérations.

Les avocats de l’ex-conseiller, approchés par nos confrères journalistes de la capitale à l’issue des auditions, ont refusé de s’exprimer.

Quant à l’Agence de prévention et de la lutte contre la corruption, elle confirme avoir ouvert une enquête à l’encontre de Vidiye Tshimanga.  

Josué Mutanava