Partager

A croire certains habitants de ce coin, les jeunes de cette partie de la ville de Butembo disent non à cette position militaire installée dans leur quartier, ils accusent ces militaires d’une tracasserie sans nom.

Juste à son installation hier lundi 22 août, des murmures se sont manifestés dans le chef des habitants de ce quartier, et directement la nuit, une attaque des miliciens Mai-mai a été enregistrée sur le lieu, faisant un bilan de deux miliciens tués par l’armée, 1 blessé et des capturés nous renseigne notre source sur place, cette situation plonge encore une fois la population de cette partie de la ville dans une psychose totale.

Les autorités de la ville ont intérêt à résoudre vite cette cacophonie avant que le pire n’arrive. A suivre…

Rédaction